Psychothérapies pour Enfants

Psychothérapies pour Enfants sur Montpellier


Au sein de mon cabinet sur Montpellier, j’accueille les enfants à partir de 6 ans, ce qui correspond à une période que l’on situerait après la petite enfance, à un moment où le langage prend forme chez l’enfant qui s’affirme alors en tant que Sujet.


Il est difficile de parler de psychothérapie pour qualifier le travail avec les enfants, tant l’évolution psychique d’un enfant est quelque chose qui est toujours en mouvement.

Nous pourrons davantage parler de suivi ou d’accompagnement, dans la plupart des cas.

Le point de départ de la demande concerne très fréquemment des difficultés à l’école, que ce soit au niveau des résultats ou bien dans le lien avec les camarades, ou même dans le refus tout simplement d’aller à l’école.

Une autre demande fréquente est liée à des difficultés de communication entre parents et enfant, ou entre frères et sœurs.

Ces situations sont d’autant plus fréquentes que l’existence de “beaux-parents” et de “demi-frères” ou “demi-sœurs” est un sujet de plus en plus présent dans le quotidien des enfants : gardes partagées, alternées, et familles recomposées brouillent les cartes de l’arbre généalogique et créent parfois des tensions qui mettent les enfants en difficulté.

Toutes ces demandes font partie d’un Symptôme originaire qui se travaille avec le psychologue afin de comprendre les raisons qui font que cette situation pour l’enfant devient compliquée et qu’apparaissent toutes ces difficultés : les questions liées à la nourriture et aux repas, ou bien des difficultés au moment du coucher, de l’endormissement, des réveils nocturnes, une énurésie (pipi au lit), ou encore à l’école : difficultés à quitter les parents pour les plus jeunes ou bien absentéisme scolaire pour les plus grands.

Lors de la première consultation , je reçois parents et enfant, pour évaluer ensemble quelles sont la demande et les attentes vis-à-vis du psychologue.

Habituellement, l’entretien se décompose en trois temps : un temps avec les parents et l’enfant pour faire le point sur la situation, un deuxième temps -le plus long- pendant lequel je m’entretiens avec l’enfant seul, un troisième temps de reprise de nouveau ensemble afin de reprendre ce qui a été dit en individuel et préparer la séance suivante.

Pour le premier rendez-vous, je demande la présence des parents, puis les entretiens se déroulent avec ou sans les parents en fonction de l’âge de l’enfant.
Généralement, plus l’enfant est jeune, plus la présence des parents est souhaitable dans les entretiens. Cela s’évalue au cas par cas ensemble.

A partir de 12-13 ans, c’est l’adolescence qui prend le pas et des questions différentes apparaissent.
L’espace de consultation du psychologue n’est plus de la même teneur, et la demande change.
En fonction des situations et en accord avec le jeune patient et sa famille, je préconise des entretiens individuels sans les parents afin d’accompagner cette évolution de l’enfant vers l’adolescence.

Bien entendu, des rencontres régulières avec les parents pour “faire le point” sont possibles et souhaitables pour analyser l’évolution de la situation.

 

Psychologue pour Adolescents

Psychologue pour Adultes