Monthly Archives: octobre 2019

Thérapie Virtuelle – Nouveaux Environnements

Category : TERV

Suite à la mise à jour logicielle, de nouveaux environnements sont disponibles :

  • Conduite automobile : Conduite en Ville, sur Autoroute et Routes sinueuses (présence de trafic).
  • Vertige : Cabine d’Ascenseur,  Planche entre deux immeubles.
  • Agoraphobie : Métro, Supermarché.
  • Peur de l’Avion : Mise en situation de passager d’un vol.
  • Relaxation, Traitement de la Douleur : Séances de Relaxation au sein de divers environnements.
  • Peur de l’eau, du bateau : déplacement sur l’eau et sous l’eau.
  • IRM : simulation de situation du passage de l’IRM
  • Claustrophobie : Cabine – Espaces confinés, Ascenseur
  • Phobie Sociale : Présentation en public – Cours Universitaire.
  • Phobie Scolaire : Lecture dans la salle de classe, passage au tableau.
  • Troubles de l’Attention : Mises en situation de travail où le patient se trouve perturbé par divers événements.

Je vous propose de me contacter afin de voir ensemble votre demande de Thérapie.

Lors du premier entretien, nous convenons des environnements qui seront utilisés en fonction des troubles présents.

Davantage de précisions ici :

Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle (TERV)


Qu’est ce qu’une psychanalyse…

Sur le divan : Denis Podalydès

Denis Podalydès est acteur, metteur en scène, scénariste, écrivain et sociétaire de la Comédie-Française. Il joue cette année dans Répétition , de et mise en scène par Pascal Rambert, au théâtre de Gennevilliers. Il met également en scène Le Bourgeois gentilhomme , de Molière au Château de Chambord ainsi que La Mort de Tintagiles de Maurice Maeterlinck, au Théâtre des Bouffes du Nord. Au cinéma, il joue dans Comme un avion , de Bruno Podalydès et dansLe fils de Joseph d’Eugène Green.

Il nous livre cette semaine son expérience de la psychanalyse :

Il y a un grand préjugé, pour les artistes, c’est : “ne fais pas d’analyse parce que tu vas tuer la poule aux œufs d’or ! Tu vas mettre le nez dans ton inspiration, tu vas tout comprendre, tu vas tout savoir, et du coup tu seras plus capable de…” Comme s’il fallait être dans le noir le plus total pour produire et créer. Alors ça, je pense que c’est archi-faux. Au contraire, moi, ça a aiguisé mon appétit de connaissance, mon appétit de découverte, la faculté d’émerveillement, une certaine facilité à sentir où est-ce qu’il y a la beauté chez quelqu’un, dans une chose…

 

A écouter ici ; une vision intéressante de ce qu’est une psychanalyse.